Le Conseil fédéral et le Parlement
trompent le souverain !

Pétition pour un vote équitable

69769 SIGNATAIRES






Nos exigences

La question du vote sur la loi Covid est une manipulation. Les arguments des partisans sont directement intégrés dans la question du vote. Les arguments des opposants, qui sont importants en termes de politique d'État et de société, sont complètement omis. Une telle procédure fausse le comportement de vote de l'électorat et elle n'est pas digne d'une démocratie directe.

 

Dans le livret de vote, le Conseil fédéral et le Parlement ont beaucoup plus de place pour présenter leurs propres arguments que le comité de référendum ou d'initiative.

  • Dans la section "En bref", la situation initiale et la proposition sont décrites avec une "objectivité simulée". Dans les faits, ce passage est très proche de l'argumentaire du "oui ». Combiné à la question manipulatrice, le camp des partisans dispose d'environ 75 % de la double page disponible dans cette section pour promouvoir le vote par "OUI".
  • Dans la section "En détail", la proposition doit être présentée de manière neutre sur quatre pages. L'idée serait que les partisants et les opposants s'expriment ensuite sur deux pages chacun. La section d'information est également biaisée ici. Il est suggéré que le projet de loi vise principalement à accroître l'aide financière et que d'autres banalités seront réglées. Ce certificat, qui exclut environ 2 millions de personnes en Suisse d'une grande partie de la vie sociale, ne vaut pas un titre en caractères gras. Les aides financières, dont la plupart arrivent à échéance en mars et ne seront pas affectées si les mesures de durcissement sont rejetées avec un NON, sont présentées comme pertinentes dans la section information. C'est manipulateur et injuste.

La recommandation de vote du Conseil fédéral et du Parlement au dos du livret de vote devrait être supprimée à l'avenir. Les recommandations du Conseil fédéral ont une forte influence sur la formation de l'opinion en raison du profil élevé des magistrats et influencent excessivement la formation de l'opinion de l'électorat. Si un référendum ou une initiative est lancé, il est clair que la population doit s'impliquer dans le processus politique et/ou qu'il y a un désaccord avec le projet parlementaire.

Signer la pétition

Par cette pétition, nous revendiquons nos droits constitutionnels et légaux !

Merci de vous joindre à nous.

69769 SIGNATAIRES

=
* signifie multiplier

Citations sur la question du vote

Roger Köppel dans Weltwoche Daily, 12.11.2021 :

"C'est la plus grande tromperie manipulatrice du citoyen électeur que je connaisse. C'est un scandale ! Le texte de ce bulletin de vote : massivement trompeur, massivement partial, massivement manipulateur. Pas une syllabe ne mentionne le certificat Covid. Ce texte est une honte pour la Confédération suisse !"

Dr Gerald Brei, avocat :

"Début août 2021, le Tribunal fédéral a rejeté tous les recours en matière de votation sur le premier référendum du 13 juin 2021 comme étant irrecevables, car les exposés des motifs de la votation ne pouvaient pas être directement contestés en justice. Cela ouvre les vannes aux manipulations de toutes sortes. Le Conseil fédéral exploite sans retenue cette marge de manœuvre juridique pour faire une publicité mensongère aux nouvelles dispositions de la loi Covid-19, qui sont illégales et inconstitutionnelles. Contrairement à l'art. 34 de la Constitution fédérale, une libre formation de la volonté et un vote non faussé ne sont donc pas possibles. L'action du Conseil fédéral viole massivement les principes de l'Etat de droit (art. 5 BV). C'est un scandale de premier ordre en termes de droit constitutionnel et de politique démocratique.

Julian Zaccaron, guide de montagne :

"Cette question de vote est une tromperie sans précédent. Je ne comprends pas comment une telle chose est possible dans la démocratie modèle qu'est la Suisse. Il est évident qu'on y cherche à obtenir un oui par tous les moyens, y compris par la tromperie".

Dr Klaus Rüdiger, historien, Conseil consultatif des Amis de la Constitution :

"Une formation d'opinion libre et non faussée est une condition de base pour les processus démocratiques. Pour cela, la population ayant le droit de vote a besoin d'informations correctes. Si la formation de l'opinion est influencée unilatéralement par un moyen d'information central et officiel tel que le bulletin de vote, il y a là une grave anomalie du point de vue de la théorie démocratique".

Sandro Meier, économiste, Conseil des Amis de la Constitution :

"Avec cette question référendaire, la Suisse se dégrade au niveau d'une république bananière. Évidemment, le marketing pour un projet de loi commence par le nom du projet de loi."

Heidi Joos, directrice générale d'Avenir50plus, ancienne conseillère cantonale :

"Trompeuse et manipulatrice, la question du vote.
Aucun chômeur ne perdra un seul franc d'indemnité journalière si nous votons NON, mais ils seront épargnés par la surveillance et une société à deux vitesses".

Marion Russek, entrepreneur, co-présidente des Amis de la Constitution :

"Je n'ai jamais imaginé qu'un bulletin de vote puisse être aussi trompeur en Suisse !

Nos processus démocratiques se démantèlent ainsi eux-mêmes : cette tactique de tromperie des électeurs est loin de toute transparence et de toute information basée sur des faits".

Mentions légales et protection des données

Impression

Adresse de contact

Amis de la Constitution
3000 Berne

Courriel : briefkasten@verfassungsfreunde.ch

 

Avis de non-responsabilité

L'auteur n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude, la précision, l'actualité, la fiabilité et l'exhaustivité des informations.

Les réclamations en responsabilité concernant des dommages causés par l'utilisation de toute information fournie, y compris tout type d'information incomplète ou incorrecte, seront donc rejetées.

Toutes les offres sont sans engagement. L'auteur se réserve expressément le droit de modifier, de compléter ou de supprimer certaines parties des pages ou l'ensemble de l'offre sans préavis particulier ou de cesser temporairement ou définitivement la publication.

Avis de non-responsabilité pour les liens

Les références et les liens vers des sites web de tiers ne relèvent pas de notre domaine de responsabilité. Nous déclinons toute responsabilité pour ces sites web. L'accès à ces sites et leur utilisation se font aux risques et périls de l'utilisateur.

Copyright

Le droit d'auteur et tous les autres droits relatifs au contenu, aux images, aux photos ou aux autres fichiers de ce site web appartiennent exclusivement à l'entité juridique Les Amis de la Constitution ou aux titulaires de droits spécifiquement désignés. Le consentement écrit du détenteur du droit d'auteur doit être obtenu au préalable pour la reproduction de tout élément.

Source : SwissAnwalt

Protection des données

Note générale

En vertu de l'article 13 de la Constitution fédérale suisse et des dispositions de la Confédération suisse en matière de protection des données (Loi sur la protection des données, LPD), toute personne a droit à la protection de sa vie privée ainsi qu'à la protection contre l'utilisation abusive de ses données personnelles. Les opérateurs de ces pages prennent très au sérieux la protection de vos données personnelles. Nous traitons vos données personnelles de manière confidentielle et conformément aux dispositions légales en matière de protection des données et à la présente déclaration de protection des données.

En collaboration avec nos fournisseurs d'hébergement, nous nous efforçons de protéger au mieux les bases de données contre tout accès non autorisé, toute perte, tout usage abusif ou toute falsification.

Nous attirons l'attention sur le fait que la transmission de données sur Internet (par exemple la communication par e-mail) peut présenter des failles de sécurité. Une protection complète des données contre l'accès par des tiers n'est pas possible.

En utilisant ce site web, vous consentez à la collecte, au traitement et à l'utilisation des données comme décrit ci-dessous. Ce site web peut généralement être visité sans inscription. Dans ce cadre, des données telles que les pages appelées ou le nom du fichier appelé, la date et l'heure sont stockées sur le serveur à des fins statistiques sans que ces données soient directement liées à votre personne. Les données personnelles, notamment le nom, l'adresse ou l'adresse électronique, sont collectées sur une base volontaire dans la mesure du possible. Les données ne seront pas transmises à des tiers sans votre consentement.

Traitement des données à caractère personnel

Les données personnelles sont toute information relative à une personne identifiée ou identifiable. Une personne concernée est une personne au sujet de laquelle des données à caractère personnel sont traitées. Le traitement comprend toute manipulation de données à caractère personnel, quels que soient les moyens et les procédures utilisés, en particulier le stockage, la divulgation, l'acquisition, l'effacement, la conservation, la modification, la destruction et l'utilisation des données à caractère personnel.

Nous traitons les données personnelles conformément à la législation suisse en matière de protection des données. Nous traitons les données personnelles pendant la durée nécessaire à l'objectif ou aux objectifs en question. En cas d'obligation de conservation plus longue en raison d'obligations légales ou autres auxquelles nous sommes soumis, nous limitons le traitement en conséquence.

Politique de confidentialité pour le formulaire de contact

Si vous nous envoyez des demandes de renseignements par le biais du formulaire de contact, les données du formulaire de demande, y compris les coordonnées que vous y avez fournies, seront stockées par nous dans le but de traiter la demande et en cas de questions de suivi. Nous ne transmettons pas ces données sans votre consentement.

Politique de confidentialité pour les données de la newsletter

Si vous souhaitez recevoir la lettre d'information proposée sur ce site web, nous avons besoin d'une adresse électronique de votre part ainsi que d'informations nous permettant de vérifier que vous êtes le propriétaire de l'adresse électronique fournie et que vous acceptez de recevoir la lettre d'information. Aucune autre donnée ne sera collectée. Nous utilisons ces données exclusivement pour envoyer les informations demandées et ne les transmettons pas à des tiers.

Vous pouvez à tout moment révoquer votre consentement à la conservation des données, de l'adresse électronique et de leur utilisation pour l'envoi de la newsletter, par exemple via le "lien de désinscription" figurant dans la newsletter.

Changements

Nous pouvons modifier cette politique de confidentialité à tout moment sans préavis. La version actuelle publiée sur notre site web s'applique. Dans la mesure où la déclaration de protection des données fait partie d'un accord avec vous, nous vous informerons de la modification par e-mail ou par tout autre moyen approprié en cas de mise à jour.

Questions au délégué à la protection des données

Si vous avez des questions sur la protection des données, veuillez nous écrire par courrier électronique ou contacter directement la personne de notre organisation responsable de la protection des données dont le nom figure au début de la présente politique de confidentialité.

Berne, 29.07.2020
Source : SwissAnwalt

0
Panier d'achat
  • Aucun produit dans le panier.