Presse

Découvrez ici les derniers rapports sur les Amis de la Constitution. Restez informé de nos activités passionnantes et découvrez ce qui nous distingue.

Novembre 2023

Octobre 2023

Septembre 2023

15.09.2023

https://www.saiten.ch/von-der-strasse-in-die-politik/

Des mouvements de défense des droits civiques comme Aufrecht ou Mass-voll ont manifesté pendant des mois contre la politique du Conseil fédéral et du Parlement. Aujourd'hui, ils se présentent eux-mêmes aux élections du Conseil national et du Conseil des Etats. Parmi eux, on trouve des théoriciens du complot, des objecteurs de conscience - et des extrémistes de droite.

12.09.2023

https://www.onlinereports.ch/Gesellschaft.112+M5a3ff48def9.0.html

Bien que souvent inconscient et non lu, ce règlement vieux de 175 ans est présent dans les esprits à juste titre. La Constitution fédérale suisse, quasiment l'acte fondateur de l'Etat fédéral suisse de 1848, n'est pas, malgré ses 175 ans, une pièce de musée à contempler sous verre. C'est plutôt un outil dont on a toujours besoin.

11.09.2023

https://zofingertagblatt.ch/wahlen-2023-edu-piraten-und-loesungs-orientierte-was-die-kleinen-motiviert-bei-den-nationalratswahlen-anzutreten/

713 candidates et candidats argoviens veulent entrer au Conseil national. Tous ne se présentent pas pour les grands - même les petits partis ou groupements se présentent toujours, bien qu'ils sachent que leurs chances sont minces.

Le groupe Mass-Voll autour du critique controversé des mesures Corona Nicolas Rimoldi est également resté seul. Le candidat principal est Roland Bühlmann. Celui-ci estime dans l'AZ que les chances d'obtenir un siège sont "moyennes".

Une chose est sûre : pour obtenir un siège au Conseil national en Argovie, il faut environ six pour cent de part électorale.

Août 2023

16.08.2023

https://www.blick.ch/politik/von-den-linken-gelernt-massnahmen-kritiker-lancieren-referendums-plattform-id18845115.html?utm_medium=social&utm_campaign=share-button&utm_source=copy-to-clipboard

Grâce à un grand fichier de vote numérique, les "Amis de la Constitution" souhaitent pouvoir lancer des référendums plus rapidement et plus facilement. L'organisation de détracteurs des mesures de Corona veut désormais avoir son mot à dire sur d'autres sujets.

 
14.08.2023

https://www.rts.ch/info/suisse/14236782-fautil-faciliter-la-recolte-de-signatures-pour-les-outils-de-democratie-directe.html

La population suisse a-t-elle suffisamment de voix au chapitre sur les sujets de politique fédérale ? Estimant que les exigences pour lancer un référendum sont trop élevées, le groupe des Amis de la Constitution veut faciliter la récolte de signatures et va lancer une initiative en ce sens.

16.08.2023

https://zofingertagblatt.ch/listenverbindungen-heute-muessen-diese-eingereicht-werden-und-heute-ist-klar-die-musikpartei-und-die-slep-spannen-zusammen/

L'UDC et le PLR, le centre et le PEV ainsi que le PS, les Verts et les PVL : à ces apparentements de listes connus s'en ajoute un quatrième : le Mouvement populaire orienté vers les solutions de Theres Schöni, qui s'est profilée comme une sceptique de Coronas, se présente avec le Parti de la musique, le Parti suisse Liberté Egalité et "rechts-punkt.ch".

Il est également clair, à l'issue du délai d'inscription, que trois partis ou se présentent seuls aux élections : Le Parti Pirate, qui s'était encore allié au PS et aux Verts en 2019, le mouvement Le mouvement "Mass-Voll !", dont le candidat principal Roland Bühlmann, était encore confiant la semaine dernière quant à une alliance. et le Parti du Travail ne s'associent pas. ne s'associent pas.  
14.08.2023

https://brugger-woche.ch/news/buerger-nicht-eliten-sollen-entscheiden/

Dr. Roland Bühlmann - Pensée fraîche / Ce sont les citoyens, et non les élites, qui doivent décider

La Suisse est connue pour sa démocratie directe. Mais celle-ci ne fonctionne que partiellement. Les Amis de la Constitution ont de nouvelles idées pour renforcer les droits populaires.

10.08.2023

https://www.watson.ch/fr/suisse/politique/162159333-referendum-au-rabais-l-initiative-des-amis-de-la-constitution#:~:text=Les%20Amis%20de%20la%20Constitution,ont%20un%20tout%20autre%20projet

Les anti-mesures Covid préparent leur nouveau combat

Plus de 14 mois se sont écoulés depuis la levée des dernières restrictions Covid. Mais malgré le oui du peuple à la votation sur la loi Covid de ce dimanche, les détracteurs des mesures ne lâchent rien.

09.08.2023

https://www.nzz.ch/meinung/die-verfassungsfreunde-wollen-mehr-referenden-bitte-nicht-man-kann-die-volksrechte-auch-zu-tode-lieben-ld.1750678?reduced=true

Les amis de la Constitution en veulent plus des référendums : S'il vous plaît, ne le faites pas - on peut Les droits populaires peuvent aussi être aimés à mort

Ce n'est pas une bonne idée de simplifier la collecte des signatures. La participation populaire nécessite un minimum de représentativité.

Pour les amis de la Constitution, les critiques de Corona issus du milieu anti-Juste, les choses ne se passent pas comme prévu. ne peuvent pas continuer ainsi. Ils veulent, comme l'a rapporté CH Media, rendre les référendums plus rapides et plus simples et ainsi "renforcer la démocratie". renforcer". Le mouvement civique veut préciser ce qu'il prévoit exactement. prochainement.

Les Amis de la Constitution ne sont pas les seuls à vouloir simplifier les règles de veulent simplifier la collecte des signatures. Plusieurs cantons caressent l'idée d'une collecte électronique des signatures. La Confédération est également en train d'étudier la question. jusqu'aux radicaux, semblent considérer le remplissage des feuilles de signatures comme On est en effet aujourd'hui moderne et numérique. et non plus à la main et par la poste.
08.08.2023

https://zofingertagblatt.ch/wahlen-die-freunde-der-verfassung-verweigern-sich-den-wahlen-lancieren-aber-eine-initiative-fuer-schnellere-und-billigere-referenden/

Ils ne veulent pas se laisser accaparer par le système. C'est pourquoi les Amis de la Constitution ne veulent pas entrer au Parlement. Mais ils veulent désormais rendre la démocratie directe plus accessible.

04.08.2023

https://zofingertagblatt.ch/wahlen-2023-buehlmann-und-sechs-nobodys-mass-voll-praesentiert-ihre-nationalratsliste-fuer-den-aargau/

Début juillet déjà, le mouvement citoyen Mass-Voll, critique à l'égard de la corporation, a annoncé qu'il présenterait sa propre liste aux élections au Conseil national dans le canton d'Argovie. Le nom le plus connu sur la liste et tête de liste du mouvement citoyen en Argovie : Roland Bühlmann. Comme Nicolas Rimoldi, président de Mass-Voll, Bühlmann est depuis la pandémie une figure de proue du mouvement des Coronasceptiques : depuis mai 2022, l'entrepreneur informatique d'Auw est à la tête des Amis de la Constitution en tant que président.

Juillet 2023

21.07.2023

https://www.bernerzeitung.ch/sturm-der-berner-exoten-auf-den-nationalrat-662711115578

Debout et avec mesure Deux célèbres groupes de résistance contre les mesures de Corona sont candidats au Conseil national. Avec Aufrecht et Mass-voll, deux candidats se présentent en automne dans le canton de Berne. Les deux groupes qui se présentent aux élections nationales sont des groupes d'opposition à la politique de Corona menée par les autorités. Et bien que ils ne sont pas les seuls dans la région bernoise - comme les Amis de la Constitution ou les Freiheitstrychler - il leur manque une véritable figure de proue, ils estiment avoir de sérieuses chances d'obtenir un siège.

19.07.2023

https://zofingertagblatt.ch/coronakritiker-nancy-holten-tritt-doch-nicht-fuer-mass-voll-an-wegen-whatsapp/

L'opposante aux vaches et aux cloches d'église du Fricktal retire sa candidature au Conseil national. retire sa candidature au Conseil national. Le président de "Mass-Voll", Rimoldi, avait confirmé la semaine dernière son intention de participer aux élections cantonales en Argovie. se présenter aux élections au Conseil national en Argovie. Ce qui est connu, que Roland Bühlmann sera probablement le candidat de tête. Bühlmann est s'est fait connaître dans la lutte contre les mesures Covid-19. Le Auw, est depuis le printemps 2022 le président de l'association l'association "Amis de la Constitution", qui critique les mesures. dernièrement, il a été coprésident du comité référendaire contre la loi Covimid. la loi Covid 19.

Candidat principal argovien - Roland Bühlmann

 
14.07.2023

https://www.watson.ch/schweiz/wahlen%202023/991640321-zerstritten-und-zersplittert-corona-skeptiker-stehen-sich-selbst-im-weg

Les opposants aux mesures souhaitent se présenter aux élections de cet automne. Mais les alliances espérées avec l'UDC n'auront guère lieu. Les groupements "Aufrecht" et "Mass-Voll" prévoient de se présenter dans plusieurs cantons lors des élections nationales de cet automne.

13.07.2023

http://SVP-Geschäftsleitung beendet Glarners Flirt mit «Mass-Voll»

L'UDC Argovie maintient son alliance avec le PLR et l'UDF. et ne souhaite pas s'associer à d'autres listes ne s'engagera pas. Le parti cantonal se prononce clairement en faveur de la l'alliance de listes bourgeoise, a communiqué la La direction de l'UDC Argovie l'a fait savoir. Elle a ainsi réagi à une annonce antérieure du le conseiller national et président du parti argovien Andreas Glarner, d'envisager une d'examiner une collaboration avec le mouvement citoyen Mass-Voll, qui présente une liste en Argovie pour les élections au Conseil national. souhaite se présenter. Le mouvement citoyen, qui s'est distingué pendant la pandémie de grippe A (Corona) pour son opposition à toute mesure s'était fait connaître par des mesures restrictives, avait avait auparavant présenté ses deux premiers candidats, Nancy Holten et Roland Bühlmann. candidats.

 
12.07.2023

http://"La ligne rouge est franchie" : L'alliance UDC-PLR en Argovie se brise-t-elle à cause de la "mesure-pleine" de Rimoldi ?

L'apparentement des listes entre le PRD argovien et l'UDC ne tient plus qu'à un fil. ne tient qu'à un fil. Celui-ci pourrait désormais se rompre, car Andreas Glarner caresse l'idée de se présenter aux élections élections au Conseil national le mouvement anti-Corona. "Mass-Voll" dans le bateau.

 

Juin 2023

21.06.2023

https://auf1.tv/nachrichten-auf1/dr-roland-buehlmann-freunde-der-verfassung-wir-wollen-souveraen-bleiben/?ac=1&lc=1

La Suisse est l'un des très rares pays au monde à permettre au peuple de se prononcer directement sur des questions politiques essentielles par le biais de votations populaires. En Europe, la Confédération est ainsi un modèle pour de nombreux partis patriotiques qui souhaitent également un renforcement de la démocratie directe dans leur pays. Le président des "Amis de la Constitution", le Suisse Dr. Roland Bühlmann, prend position dans l'interview de l'AUF1 sur les récents référendums concernant la poursuite des mesures Covid ainsi que la protection du climat.

18.06.2023

https://www.nau.ch/politik/bundeshaus/freunde-der-verfassung-sind-enttauscht-66522646

La loi Covid se trouve pour la troisième fois sur la voie du oui. Ils espéraient que les gens soient devenus plus intelligents, a déclaré le président des Amis de la Constitution, Roland Bühlmann.

Mai 2023

11.05.2023

https://www.fm1today.ch/schweiz/gegner-des-covid-19-gesetzes-starten-abstimmungskampagne-151469181

Le 18 juin, la Suisse votera sur la loi Covid-19. Pour la troisième fois en deux ans, une alliance d'organisations de défense des droits civiques, d'associations et de partis politiques veut mettre fin à des mesures qu'ils jugent néfastes.

Un non au projet le 18 juin signifierait un retour à la normale, a affirmé jeudi devant les médias à Berne le comité composé d'opposants aux mesures contre la pandémie de Covid 19. "Corona est terminé et le certificat Covid doit disparaître", a déclaré Nicolas Rimoldi, président du mouvement Massvoll. Selon lui, il faut retirer au Conseil fédéral son droit d'urgence.

Avril 2023

30.04.2023

https://www.bote.ch/nachrichten/schweizundwelt/massnahmen-gegner-kuendigen-intensive-kampagne-zu-covid-gesetz-an-gelingt-es-den-befuerwortern-wenigstens-ein-komitee-zu-gruenden-art-1476221

Les opposants aux mesures autour de "Mass-voll !" parlent d'une "situation de départ optimale" pour faire échouer la prolongation de la loi Covid dans les urnes - notamment parce que les partisans ont du mal à mettre sur pied une campagne.

27.04.2023

https://www.swissinfo.ch/ger/wirtschaft/warum-die-schweiz-ein-drittes-mal-ueber-das-covid-gesetz-abstimmt/48465316

Les certificats, les tests Covid ou les logiciels de traçage des contacts appartiennent au passé. Le 18 juin, les électeurs suisses voteront toutefois une troisième fois sur la base légale des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus.

Le comité référendaire "Mesures ? Non merci" a déposé le 4 avril à la Chancellerie fédérale un total de 59 211 signatures valables pour s'opposer à la modification de la loi Covid-19 du 16 décembre 2022.

Le comité est principalement composé des associations "Mass-Voll" et "Freunde der Verfassung". Ces mouvements sans appartenance politique claire se sont distingués pendant la pandémie par leur opposition à la politique du Conseil fédéral et notamment au certificat Covid-19.
27.04.2023

https://www.swissinfo.ch/fre/economie/pourquoi-les-suisses-votent-une-troisi%C3%A8me-fois-sur-la-loi-covid-19/48462040

Passe sanitaire, tests Covid ou logiciel de traçage des contacts appartiennent désormais au passé. Le 18 juin, le peuple suisse est pourtant amené à se prononcer une troisième fois sur la base légale qui régit les mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus.

13.04.2023

https://www.nau.ch/politik/bundeshaus/die-seltsamen-freunde-der-freunde-der-verfassung-66472810

Les opposants à la loi Covid-19 luttent également contre d'autres menaces pesant sur les citoyens libres. Par exemple les lignes blanches.

On peut choisir ses amis, mais pas sa famille, dit-on. Il y a bien sûr quelque chose, même si un mince brouillard d'incertitude masque le fait de savoir si la Constitution a choisi les "amis de la Constitution" comme amis. L'inverse ne fait aucun doute, tout comme les amis de la Constitution se sont réunis d'un commun accord avec "Mass-Voll" pour déposer le troisième référendum contre la loi Covid-19.

12.04.2023

https://www.nau.ch/politik/bundeshaus/referendum-zum-covid-19-gesetz-svp-fasst-nein-parole-66471789

Le 18 juin, les citoyens suisses se prononceront à nouveau sur la loi Covid 19. Mardi soir, l'UDC a officiellement décidé de voter non.

Le 18 juin, les électeurs suisses se prononceront à nouveau sur la loi Covid 19. Un peu d'élan est maintenant donné à la campagne de votation : mardi soir, l'Union démocratique du centre a officiellement adopté le mot d'ordre du "non", dans l'ombre proverbiale de la session du CS. Dans un communiqué de presse intitulé "Trois ans de droit d'urgence suffisent", l'UDC lance une offensive contre la loi.

Le Parti Populaire est convaincu que le Conseil fédéral peut à tout moment restreindre la liberté de la population avec la loi Covid-19. Rien ne peut justifier de telles "atteintes massives aux droits fondamentaux", selon le communiqué de presse.

10.04.2023

https://www.lenouvelliste.ch/suisse/la-suisse-a-t-elle-vraiment-mal-a-sa-democratie-1269412

Divers groupes citoyens plaident pour une réforme de la démocratie helvétique, en appelant notamment à la création d'assemblées citoyennes. Le pays des initiatives et des référendums n'est-il plus ce qu'il était ?

09.04.2023

https://www.aargauerzeitung.ch/news-service/inland-schweiz/corona-skeptiker-ich-will-ins-bundeshaus-nicolas-rimoldi-von-mass-voll-bewegung-kandidiert-fuer-nationalrat-ld.2440752

Dans plusieurs cantons, des opposants aux mesures de Corona veulent se présenter aux élections fédérales. Dans le canton de Zurich, Nicolas Rimoldi, connu pour être à la tête du mouvement Mass-voll, veut entrer au Parlement fédéral. Pour ce faire, il devrait bénéficier du soutien des Amis de la Constitution.

05.04.2023

https://www.lematin.ch/story/le-3e-referendum-est-confirme-contre-la-loi-covid-109128343090

Le référendum a abouti : la population suisse votera le 18 juin sur la loi Covid. Sauf que la crise est dépassée et que ce scrutin soulève des questions.

04.04.2023

https://www.nau.ch/news/schweiz/schweiz-stimmt-erneut-uber-covid-19-gesetz-ab-66466658

Le peuple suisse votera à nouveau sur les modifications de la loi Covid 19. C'est ce qu'a fait un comité référendaire réuni autour des "Amis de la Constitution".

04.04.2023

https://www.radiolac.ch/politique/le-peuple-se-prononcera-pour-la-3e-fois-sur-la-loi-covid-19/

Le peuple votera le 18 juin prochain pour la troisième fois sur la loi Covid-19. La Chancellerie fédérale a annoncé mardi que le référendum a formellement abouti, avec 56'184 signatures valables.

Le comité référendaire, qui s'oppose à la prolongation de certaines dispositions de la loi Covid-19 adoptées en décembre dernier par le Parlement, avait déposé le 30 mars 59'211 signatures. La chancellerie avait réservé à titre provisoire la date du 18 juin pour cette votation.

Le référendum est notamment porté par le mouvement Mass-Voll, un groupe alémanique qui s'est illustré pendant la pandémie par des actions contre la politique du Conseil fédéral, ainsi que par les Amis de la Constitution. Cette association, créée en juillet 2020, avait également participé au lancement du référendum contre la loi sur le terrorisme.

La remise des signatures contre la Loi Covid le 30 mars dernier à la Chancellerie fédérale, avec en tête des référendaires le président du mouvement Mass-Voll, Nicolas Rimoldi.

Mars 2023

30.03.2023

https://www.tagesanzeiger.ch/komitee-sammelt-60-000-unterschriften-fuer-drittes-covid-referendum-593183308761

16.03.2023

https://www.aargauerzeitung.ch/schweiz/corona-mass-voll-co-haben-es-geschafft-im-juni-stimmen-wir-zum-dritten-mal-ueber-das-covid-gesetz-ab-ld.2429340?reduced=true

"Mass-voll !" et les Amis de la Constitution ont réussi, grâce à un sprint final, à récolter plus de 60'000 signatures contre la prolongation de la loi Covid. Un conseiller national PLR fait désormais partie du comité référendaire.

0
Panier d'achat
  • Aucun produit dans le panier.