Lorsqu'une loi est déclarée urgente par le Conseil fédéral et le Parlement, cette décision doit être confirmée par le peuple dans les 100 jours.

L'initiative Giacometti

Ces deux dernières années, les deux référendums sur la loi Covid déclarée urgente ont coûté beaucoup de temps et d'énergie au mouvement suisse pour les droits fondamentaux.

Si l'initiative Giaccometti est acceptée, le peuple devrait automatiquement se prononcer sur les lois fédérales urgentes. Ce serait un renforcement important de notre démocratie directe. Mais le chemin est encore long - 100.000 signatures doivent être récoltées.

Les droits des citoyens doivent être renforcés. C'est l'une des principales conclusions de ces deux dernières années. L'initiative Giaccometti tente de faire un pas important dans cette direction. Normalement, les lois ne peuvent entrer en vigueur que lorsque le délai référendaire de 100 jours est écoulé. Avec la loi Covid, qui est de facto un "blanc-seing" pour réglementer tout ce qui avait trait de près ou de loin à la lutte contre la pandémie, le droit de référendum a été vidé de sa substance. Il n'a été possible de voter que sur des faits accomplis, ce qui a entraîné un transfert de pouvoir vers l'exécutif.

En fin de compte, l'initiative demande une évidence. Lorsqu'une loi est déclarée urgente par le Conseil fédéral et le Parlement, cette décision doit être confirmée par le peuple dans les 100 jours.. En cas de non lors d'une telle votation, une loi déclarée urgente deviendrait immédiatement caduque. L'initiative renforce les droits des citoyens d'une manière étonnamment simple. C'est pourquoi l'association des Amis de la Constitution soutient également cette initiative populaire.

Vous trouverez des arguments détaillés sur le site web du comité d'initiative.

Signez aujourd'hui - vous trouverez la feuille de signatures ici !

0
Panier d'achat
  • Aucun produit dans le panier.