Sans argent liquide, ni liberté ni résistance ne sont possibles

Depuis que l' initiative Monnaie pleine en 2018 a montré à quel point la monnaie électronique n'était que de la "monnaie factice", je ne paie plus mes impôts qu'avec le seul moyen de paiement régi par l'art. 99 Cst. : l'argent liquide. Les puissants de ce monde sans légitimité démocratique du WEF ou de la "Better Than Cash Alliance" veulent supprimer l'argent liquide le plus rapidement possible. Le chef de la BRI (Banque centrale de toutes les banques centrales, dont le siège est à Bâle) ne cesse de dire qu'il considère la monnaie centrale numérique comme un remplacement - et non pas comme un complément - de l'argent liquide Il admire en outre le potentiel de surveillance et de contrôle qu'offre l'argent numérique. Combien saine et démocratique de telles déclarations sont-elles, venant de dirigeants non élus, qui - grâce à nos Conseillers fédéraux - peuvent se retrancher dans des tours d'ivoire extraterritoriales, disposent de l'immunité juridique, ne publient pas de procès-verbaux de leurs décisions et ne payent pas d'impôt ?

Augustin Carstens, chef de la Banque des règlements internationaux (BRI)

 La dernière fois que j'ai payé les impôts dans ma commune avec de l'argent liquide, la jeune femme derrière la vitre anti-virus a esquissé un sourire fatigué. Elle m'a dit que chez elle, le paiement électronique avait toujours fonctionné sans problème. Je lui ai demandé si elle avait entendu parler du "Freedom Convoy" - résistance contre les mesures coercitives de l'Etat au Canada. "Saviez-vous que, grâce à une violence policière extrême et à des blocages de comptes bancaires imposés par l'État, la résistance de 10'000 camions et de leur équipage a pu être stoppée ?" - "De telles mesures ne pourront jamais être appliquées en Suisse", a répondu la dame tout en me donnant le reçu. Je lui ai demandé en retour si elle aurait pensé, il y a trois ans, que des personnes seraient assignées à résidence en Suisse et que des enfants de sept ans devraient porter des masques en cours de gymnastique. "Non", m'a-t-elle répondu.

Au Canada, des dizaines de milliers de chauffeurs de camion ont manifesté pendant des semaines contre les restrictions Covid imposées par l'Etat. Des routes et des places ont été bloquées par le "Freedom Convoy". De nombreuses personnes ont sympathisé avec ces héros de la route et ont effectué des dons d'argent. Des millions ont ainsi été récoltés. Le gouvernement a ensuite déclaré l'état d'urgence. La police a agi de manière extrêmement brutale contre ses propres contribuables.  De plus, les personnes qui n'obéissaient pas à la lettre étaient sanctionnées par de lourdes peines pécuniaires et autres. Des personnes manifestant pacifiquement ont été dépeintes en monstres dangereux.

Des comptes - par exemple ceux de Paypal, de banques privées et même de crypto-monnaies - ont été gelés sur ordre de l'État.
Le pouvoir du leader adoubé par le WEF s'étend si loin qu'il va jusqu'à bloquer les comptes de bénéficiaires d'entreprises privées.

De même les personnes qui soutiennent la résistance doivent également s'attendre à voir leur compte gelé ou à recevoir la visite de la police. Les personnes ayant besoin d'argent liquide doivent également s'attendre à une limitation des retraits, car le gouvernement veut empêcher un Bank Run (de nombreuses personnes retirant leur argent en liquide au même moment), sans quoi le système bancaire s'effondrerait.

A la vue des plans du "Great Reset" du WEF, il est clair qu'au moyen de la 5G (Internet des objets) et de l'IA (Intelligence Artificielle), les camions du futur se déplaceront sans équipage. La résistance à l'arbitraire de l'Etat sera alors encore bien plus difficile qu'elle ne l'est déjà : les robots ne manifestent pas !

Devenons conscients que l'abolition de l'argent liquide et la numérisation totale de nos vies favorisent l'esclavage moderne. Si nous ne nous opposons pas maintenant vivement, pacifiquement et de manière créative à ces plans de bureaucrates non élus, la "liberté" n'existera plus qu'en théorie : Obéis et salue le chapeau de Gessler ! Ce n'est qu'alors que tu pourras aller au supermarché ... 

A faire : 

  • Collecter des signatures pour l'initiative sur l'argent liquide. https://fbschweiz.ch/index.php/de/bargeld-de
    • Journées nationales de collecte : samedis 26.3. ; 23.4. ; 14.5. Merci de votre participation😊
  • payer des impôts avec de l'argent liquide : Il suffit de se renseigner auprès de la commune. Il y a une obligation d'acceptation (https://www.srf.ch/sendungen/kassensturz-espresso/geschaefte-duerfen-bargeld-ablehnen). Si la commune ne veut pas accepter les impôts fédéraux, par exemple, il est possible de le faire confirmer par écrit. La plupart du temps, le paiement en espèces fonctionne alors soudainement.
  • si possible, ne payer qu'en espèces. Récemment, j'ai également payé ma facture d'énergie en espèces à Brugg. Cela a fonctionné.
  • L'économie de proximité - sans argent
  • échange sans argent (économie du don) - autant que possible
  • Monnaie alternative : par ex. Talent.ch

 

 

 

0
Panier d'achat
  • Aucun produit dans le panier.